Ce qui grignotait le fond de l’univers – Patrice Verry

Informations

  • Genre : Space-opera spatiotemporel
  • Type : Roman unique publié en deux tomes
    Tome 1 : Les artefacts
    Tome 2 : Les chasseurs
  • Roman publié après un cycle CoCyclics
  • Taille : 977 000 sec
  • Public : adulte
  • Paru le 26 septembre 2020

Résumé

Nous sommes en l’an 1213 de l’ère spatiale. Dans un contexte politique tendu, des artefacts étranges apparaissent en divers endroits de la Terre et de la Voie lactée. Au même moment, on découvre que les galaxies les plus lointaines disparaissent. Meurtres, complots politiques, guerre spatiale larvée, aventures planétaires, constituent la toile de fond de cette intrigue spatiotemporelle, dont un insaisissable vieil homme et une mystérieuse jeune femme rousse semblent mener la danse.

L’éditeur

Voy’[el]

L’auteur

Patrice Verry est né le 9 août 1953, juste avant le premier vol de la fusée Redstone de l’US Army, ce qui explique peut-être son attrait pour la science-fiction. À partir de 1969, année au cours de laquelle « On a marché sur la Lune », il se met à lire de la SF (au sens large) comme un forcené (jusqu’à une centaine d’ouvrages par an).

L’envie d’écrire étant aussi forte que celle de lire, il publie des nouvelles dans divers fanzines et, plus récemment chez des éditeurs spécialisés (imaJn’ère, La Porte littéraire, L’armoire aux épices, Petit caveau, Rivière Blanche, Voy’[el]).

Son premier roman paraît en 2018 chez Voy’[el]. Il s’agit d’une uchronie vampirique à la frontière des genres littéraires : « Le fou qui volait la tête en bas ».

En 2019, il publie un recueil de nouvelles « Héroïnes pour demain et après », toujours chez Voy’[el]. Les nouvelles qui le composent abordent des thèmes aussi variés que, par exemple, l’écologie, la sociologie et l’humour.

En 2020, son deuxième roman, « Ce qui grignotait le fond de l’univers », entraîne le lecteur dans un univers de science-fiction qui n’a rien à voir avec « la guerre des étoiles » malgré la présence de quelques extraterrestres et des combats spatiaux atypiques.

La multiplicité des personnages, leurs caractères complexes et leurs interactions, ainsi que les points de vues variés que l’auteur développe, lui permettent de bâtir des aventures riches en rebondissements. Le lecteur y est souvent entraîné vers des conclusions inattendues mais pleines d’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *