Le fou qui volait la tête en bas – Patrice Verry

Informations

  • Genre : Uchronie vampirique
  • Type : One-shot
  • Roman publié après un cycle CoCyclics
  • Taille : 490 000 sec
  • Public : adulte
  • Paru en 2018

Résumé

XXIe siècle : les vampires décident d’asservir le genre humain.

Au plus fort de ce conflit mondial, une maladie foudroyante transforme humains comme vampires en fous dangereux. Les belligérants sont contraints de s’allier et de se réfugier dans des villes souterraines, car les fous ne descendent jamais sous terre.

Vingt ans plus tard, la découverte d’un parchemin millénaire révèle la possibilité de guérir la folie. Mais n’est-ce pas un leurre ?

L’éditeur

Voy’[el]

L’auteur

Patrice Verry est né le 9 août 1953, juste avant le premier vol de la fusée Redstone de l’US Army, ce qui explique peut-être son attrait pour la science-fiction. À partir de 1969, année au cours de laquelle « On a marché sur la Lune », il se met à lire de la SF (au sens large) comme un forcené (jusqu’à une centaine d’ouvrages par an).

L’envie d’écrire étant aussi forte que celle de lire, il publie des nouvelles dans divers fanzines et, plus récemment chez des éditeurs spécialisés (imaJn’ère, La Porte littéraire, L’armoire aux épices, Petit caveau, Rivière Blanche, Voy’[el]).

« Le fou qui volait la tête en bas » est son premier roman qui paraît en 2018 chez Voy’[el]. Il s’agit d’une uchronie vampirique à la frontière des genres littéraires.

La multiplicité des personnages, leurs caractères complexes et leurs interactions, ainsi que les points de vues variés que l’auteur développe, lui permettent de bâtir des aventures riches en rebondissements. Le lecteur y est souvent entraîné vers des conclusions inattendues, mais pleines d’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *