Machines & machinations – Luce Basseterre

Informations

  • Genre : uchronie merveilleuse
  • Type : adulte / young adult
  • Taille : 728 000 sec
  • Tome unique avec de probables séquelles
  • Roman en recherche éditorialelogo-cocy-estampille

Résumé

Dans un XIX e siècle alternatif où la révolution industrielle supplante la magie et bouscule les certitudes des puritains, l’organisation d’une Exposition à la gloire du progrès scientifique provoque quelques crispations. Son Bureau de Gestion des Surnaturels et de L’Occulte étant accusé d’être dépassé, la reine Victoria confit à Lady Ada la double tâche de redorer le blason de cette institution et veiller à ce que rien ne vienne perturber la manifestation.

L’auteur

Née en Provence, Luce Basseterre a rédigé ses premiers délires au Canada où elle a grandi, mais c’est sur le tard qu’elle s’est véritablement consacrée à l’écriture. Malgré sa prédilection pour le Space Opera, elle n’hésite pas s’aventurer sur d’autres territoires, souvent à la limite des genres. La désormais défunte Armoire aux Épices lui à offert ses premières publications papier. Également novelliste chez La Madolière, Galaxie et Rivière Blanche, mais aussi depuis peu pour 1115 Editions, Luce voit son premier roman Les Enfants du Passé publié aux Editions Voy’el au printemps 2016, un an plus tard, c’est La débusqueuse de Mondes qui sort chez Mü Editions. En parallèle, elle consacre une bonne partie de son énergie à la promotion des littératures de l’imaginaire à travers diverses initiatives comme en participant à l’organisation des Aventuriales à Ménétrol, 63200.

Publications :

Les Chant des Fenjicks, chez Mü éditions (septembre 2019)

La Débusqueuse de Mondes, au Livre de Poche (mars 2019)

La Débusqueuse de Mondes, chez Mü Éditions (2017)

Les Enfants du Passé, chez Voy’[el] (2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *