Emile Delcroix et l’ombre sur Paris – Jacques Fuentealba

Informations

  • Genre : Uchronie fantastiqueemile-delcroix
  • Type : Roman
  • Roman publié après un cycle CoCyclics

Résumé

Alors qu’il vient tout juste de créer sa Muse, l’incarnation même de son Talent, Emile Delcroix, élève de l’Académie des Beaux-Arsestranges, se la fait voler par un sinistre sire qui a tout d’un vampire ! Il n’aura de cesse de la récupérer, battant le pavé de ce Paris haut-en-couleur d’un dix-neuvième siècle alternatif, parcourant même le ventre de la capitale et s’exposant à mille dangers, flanqué de son compagnon homme-chat Eustache et de la belle Actrice Floriane. Mais le jeune homme n’est pas au bout de ses peines, entre ses professeurs qui lui donnent des heures de colle, son rival en amour et en Arsestranges, Byron, et cette ombre obsédante sur Paris, il ne sait plus où donner de la tête.

L’éditeur

walrus

 

L’auteur

Jacques Fuentealba a une double casquette d’auteur et de traducteur. Il a publié une vingtaine de nouvelles papier, dans des fanzines et prozines tels que Borderline, Black Mamba ou Fée Divers et dans des anthologies (« Chien de garde » dans Malpertuis 1 chez Malpertuis, « Araf » dans Les sombres romantiques (éditions du Riez) et « Les monstres » dans Super-Héros chez Parchemins & Traverses, dernièrement). Il vient de sortir un recueil de micronouvelles aux éditions Outworld/Kymera Comics, intitulé Tout feu tout flamme, sur le thème de la pyromanie et compte bien publier encore pas mal de livres dans ce format qu’il apprécie particulièrement.

Comme traducteur « engagé », il essaie de promouvoir l’imaginaire hispanique en France et a placé des textes d’un certain nombre d’auteurs espagnols (Alfredo Álamo, Luis Astolfi, Santiago Eximeno) et latino-américains (Pablo Dobrinin, José Luis Zarate, Carlos Gardiniâ) en revues. Le lecteur curieux pourra se tourner à profit vers les sommaires de différents Lunatique, Borderline, Galaxies (Nouvelle Série) et Fictions. Il pourra aussi déguster le jubilatoire La sagesse des morts de Rodolfo Marti­nez, cross-over entre les univers de Lovecraft et de Sherlock Holmes, que Jacques a eu grand plaisir à traduire pour les éditions Mnémos. A côté de cela, il a traduit quelques textes de l’anglais vers le français, dont la préquelle de Terminator 4, Sous les cendres de Timothy Zahn, chez Milady.

En plus de ses activités de traducteur et d’auteur, Jacques sévit également comme correcteur/relecteur, sélectionneur de textes et/ou chroniqueur, selon les numéros, pour le compte de Borderline et de Black Mamba. Il a commis début 2007 une anthologie intitulée Trafiquants de Cauchemars, regroupant des auteurs hispaniques et concocte avec l’association Céléphaes une autre anthologie, Légendes !, qui devrait sortir incessamment sous peu. On trouvera au sommaire des auteurs francophones, hispaniques et anglo-saxons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *